Press "Enter" to skip to content

Webinaire «Evaluer les apprentissages à distance»

Le Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale (CREFECO) et l’Institut français de Roumanie ont organisé, le 15 mai 2020, un webinaire intitulé Enseigner les apprentissages à distance, animé par Emilie Lehr, enseignante et formatrice FLE, labellisée TV5 Monde, experte associée à France Education international.

Le webinaire a été structuré en trois parties :

  1. Être guidé pour faire des choix éclairés d’activités d’évaluation – une démarche en 13 questions liées aux types et aux objectifs d’apprentissage et d’évaluation, aux composantes du devis pédagogique aussi bien qu’à l’assurance d’un processus d’enseignement-apprentissage-évaluation cohérent et congruent.
  2. Être outillé pour faire des choix éclairés d’activités d’évaluation – des outils d’évaluation sympaTIC à fonctionnalité collaborative (Google Doc, FramaPad, Padlet, Linoit) pour favoriser l’interaction en classe virtuelle et pour susciter l’engagement et la responsabilisation.
  3. Être outillé pour optimiser l’efficacité de la correction – une rétroaction numérique régulière, le facteur le plus influent sur la réussite de l’apprenant, selon John Hattie, chercheur en éducation, directeur du Melbourne Educational Research Institute de l’Université de Melbourne, Australie, depuis mars 2011.

Les participant.e.s ont débattu sur le modèle SARM (Substitution, Augmentation, Modification, Redéfinition) destiné à une meilleure intégration du numérique et ont appris comment convertir des modalités d’évaluation à distance, par exemple comment passer du test en classe à l’examen individuel en visioconférence ou de l’exposé collectif à la présentation individuelle enregistrée. Un autre aspect important mis en discussion a concerné les stratégies pour limiter la tricherie.

Ce qu’il faut comprendre lorsqu’on veut réussir son transfert vers un enseignement en ligne c’est qu’il faut savoir faire un choix. Le but n’est pas d’exploiter tous les outils, mais plutôt d’adopter une approche des petits pas. Quant aux outils, ils doivent être utilisés dans le bon contexte (cours, profil des apprenants), en fonction de l’importance et du type d’évaluation et tenant compte du facteur temporel.

Vers la fin de la formation, les profs ont réitéré le fait que la rétroaction est l’élément phare pour l’apprentissage des élèves /étudiants. La formatrice a parlé des types de rétroactions numériques (écrites, audio /vidéo) et a offert des réponses à la question Pourquoi la rétroaction entres pairs ?:

  • pour améliorer la qualité du feedback pour les apprenants
  • pour renforcer le sentiment de groupe et de respect mutuel dans la classe
  • développer la compétence des apprenants à donner et recevoir du feedback
  • réduire la charge du professeur.

Emilie Lehr a également formulé quelques conseils relatifs à l’évaluation à distance :

  • garder le cap sur les principaux objectifs du cours
  • privilégier les modalités les plus simples et flexibles
  • tenir compte des habiletés technologiques de chacun
  • songer aux temps de correction selon le nombre d’apprenants concernés
  • ne pas se demander si on peut faire, mais comment le faire
  • faire preuve d’indulgence envers les apprenants et soi-même.

Le cartable du webinaire (vidéo, support de présentation) sera bientôt disponible sur le site de la CONFRECO.

Cette formation a été conçue dans le contexte de la crise sanitaire provoquée par la pandémie de COVID-19 et des mesures de confinement dans le but de fournir des solutions pratiques aux enseignant.e.s en leur proposant d’expérimenter en direct des exemples d’auto-, co- et évaluation des apprentissages à distance, d’explorer toute la richesse des outils numériques à leur disposition.

L’événement a réuni plus des centaines de participant.e.s représentant un grand nombre de pays, parmi lesquels la France, l’Espagne, la Hongrie, la Bulgarie, la Macédoine, la Géorge, l’Albanie, l’Arménie, la Roumanie, la République de Moldavie et d’autres. Moi, j’ai représenté l’Institut Supérieur d’Etudes Françaises.