Le 14 juillet c’est la fête nationale de la République française, date qui fait référence à la prise de la Bastille, jour symbolique entraînant la fin définitive de la monarchie absolue et l’accélération du processus populaire révolutionnaire.

Les citoyens français, mais également toutes celles et tous ceux qui vivent en français, se réunissent, une fois de plus, à la mi-été, sous le signe de trois couleurs et trois mots, qui ont bouleversé la France il y a deux siècles, avant de bouleverser l’Europe. Trois mots, trois symboles, trois valeurs qui sont gravés dans le cœur de la France, de la langue et de la culture française: Liberté, Egalité, Fraternité, au nom desquelles beaucoup de citoyens sont morts durant les deux derniers centenaires.

Prenons l’exemple de cette glorieuse nation et promouvons l’amour de l’autre, l’acceptation de ses idées, la haine du sectarisme, le droit à la différence, le refus de l’intolérance, le rejet des intégrismes, la dénonciation des égoïsmes…

A l’occasion de la fête nationale de la France, je m’adresse, en mon nom personnel et au nom de tous les jeunes roumains, à tous mes ami(e)s français et francophones et je leur transmets mes félicitations les plus chaleureuses.

Français et roumains, nous sont proches sur le plan culturel, mais également liés par la latinité et une amitié traditionnelle dont les racines sont très anciennes. Je suis très fier de parler l’une des plus belles langues du monde – le français! Je suis fier d’être enseignant de FLE et expert au sein d’un Institut Supérieur d’Etudes Françaises. Je suis heureux d’avoir visité plusieurs fois Paris, la ville lumière et la ville de l’amour.

Vive la France, le pays des droits de l’homme et de la démocratie! Vivent les Français dans une Europe qui respecte toutes les nations qui la composent!

 

En ce jour férié écoutons une fois de plus la sublime Marseillaise et Vive la France entonnées par Mireille Mathieu.