Press "Enter" to skip to content

«Evaluation et pédagogie de l’erreur» – formation des enseignants de FLE

Les 1-3 octobre courant, j’ai suivi la formation Evaluation et pédagogie de l’erreur, organisée par l’Antenne de Chisinau de l’Agence universitaire de la Francophonie et animée par Madame Fatima Chnane-Davin, maître de conférences à Aix Marseille Université, France, HDR en sciences du langage, directeur de recherches en didactique du français langue étrangère et langue seconde, auteure de plusieurs ouvrages en didactique des langues.

Lors de la première journée de formation, 20 enseignants venus de 6 universités moldaves (ULIM, Université d’Etat, Université Pédagogique «Ion Creanga», Université Technique, Université Agraire et Université «Alecu Russo» de Balti) ont décortiqué les concepts clé de l’évaluation, les ateliers étant ciblés sur la docimologie, la contextualisation de l’évaluation, l’évaluation critériée, les différences entre évaluation et contrôle /erreur et faute, les compétences et les descripteurs dans le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) etc.

La deuxième journée a été axée sur l’évaluation de la compréhension et production orale/écrite aux niveaux A1, A2, B1 et B2. Les stagiaires ont pu travailler en équipes, établir des critères et proposer des grilles d’évaluation pour les activités en classe de français.

La troisème journée a compris d’autres ateliers consacrés à la fabrication de grilles et l’évaluation à partir des productions des étudiants, au statut de l’erreur et à l’autoévaluation.

A part une nouvelle approche sur la pédagogie de l’erreur, cette formation a permis aux enseignants et aux apprenants d’intégrer une nouvelle langue ainsi qu’une nouvelle culture au moyen d’une méthodologie adaptée et contextualisée.

***

În perioada 1-3 octombrie curent, am participat la formarea Evaluation et pédagogie de l’erreur (Evaluarea și pedagogia erorilor), animată de Fatima Chnane-Davin, conferențiar universitar, cercetător la Aix Marseille Université, Franța, o formatoare excepționala care merită toata admirația. Formarea a întrunit 20 de cadre didactice din 6 universități din Republica Moldova interesate de didactica limbii franceze. M-am convins încă o dată, că noi, profesorii din R. Moldova, mai avem foarte mult de lucrat la capitolul evaluare. Din păcate, și în domeniul educațional, rămânem sclavii unor vestigii de tristă faimă ale epocii sovietice.