Press "Enter" to skip to content

Colloque international „La Francopolyphonie: L’interculturalité et la mondialisation sémiotique à travers la linguistique, la littérature, la traduction et la communication”

Vendredi, le 29 mars, dans la salle Aula Magnifica de l’Université Libre Internationale de Moldavie, s’est déroulé l’événement phare de la décade francophone, le Colloque international La Francopolyphonie. L’édition de cette année, ayant le générique L’interculturalité et la mondialisation sémiotique à travers la linguistique, la littérature, la traduction et la communication, a été organisé en partenariat avec l’Université Paris Est Créteil, France et avec le soutien financier de l’ULIM et de Mobias Banca, Groupe Société Général.

L’événement a réuni de nombreux chercheurs de différents pays comme la France, la Roumanie, les USA, la Fédération de Russie, l’Ukraine, la Biélorussie. Les conférences magistrales ont été dispensées par M. Razvan Theodorescu, académicien, Roumanie; Mme Thanh-Vân Ton-That, professeur de littérature française et francophone à l’Université Paris-Est Créteil ; Mme Ana Gutu, premier vice-recteur de l’ULIM ; M. Nicolas Samson de l’Université Technique «Gh. Asachi» de Iași, Roumanie.

M. Ghenadie Râbacov a présenté une intervention intitulée Une approche sémiolinguistique de l’acte autotraductif. Il s’agit d’une étude qui repose sur deux théories. La première c’est la théorie du sens, selon laquelle la traduction est le produit d’un processus mental qui suit le cours naturel de la pensée et qui comprend trois phases : compréhension, déverbalisation et réexpression. La deuxième c’est la théorie sémiotique, basée sur les postulats de Ch. Pierce et d’Al. Ljudskanov qui considère que l’opération traduisante est de nature sémiotique et conçoit la traduction comme un cas spécifique de l’automatisation des activités créatrices de l’homme.

Gh. Râbacov a assuré aussi la traduction simultanée (français-roumain, roumain-français) en séance plénière.

Voir ici Le Programme du Colloque